Academy Danza, Rennes, Cours particuliers de danse à domicile, Professeur, Animations (soirées privées, enterrement vie de jeune fille, comité d'entreprise, ouverture bal de mariage, pub-bar-restaurant...), Vitré
Academy Danza, Rennes, Cours particuliers de danse à domicile, Professeur, Animations (soirées privées, enterrement vie de jeune fille, comité d'entreprise, ouverture bal de mariage, pub-bar-restaurant...), Vitré
" Academy Danza "
   " Academy  Danza "

Santé

La danse est une activité qui peut grandement contribuer à la forme physique et psychologique. Elle peut être un excellent moyen d'expression corporelle, de détente et de communication tout en développant des capacités artistiques. 


La danse est une excellente forme d'exercice physique, pouvant être sans impact, qui fait travailler le corps en entier et qui améliore notamment la souplesse, la posture et la capacité cardio-vasculaire. 

Elle aide également à améliorer la conscience du corps et l'image corporelle. 

Il est possible d'apprendre à danser à tout âge.

Dansez au moins une fois par semaine, et vous verrez une amélioration de votre endurance, énergie, maintien et coordination.

 

DANSER EST BON POUR LA FORME !!!!

 

Chaque danse a ses atouts !

La danse est un sport à la fois tonique et souple, il permet de se défouler tout en se modelant un corps de rêve... Il y a un style de danse pour tous les goûts et chacun a ses atouts, voici quelques exemples :

- La danse "rock" permet de modeler les bras et les épaules : en effet, en tournant autour du partenaire, on sollicite tous les muscles et tout particulièrement ceux du haut du corps.

- La danse "country" : elle est généralement tonique. Quand le rythme est soutenu, on fait travailler les jambes et les fessiers !

- La danse "salsa" : elle permet d'exprimer sa sensualité... Sur le plan sportif, elle permet d'assouplir la taille et les hanches et de tonifier en douceur le ventre et les abdominaux.

- Les danses "de salon" : elles supposent une certaine complicité et une harmonie entre les partenaires. Sur le plan pratique, elles permettent de tonifier le dos, car elles obligent à garder le dos bien droit tout en dégageant les épaules.

 

DANSER, C'EST BON POUR LA SANTE !!!!


De salon, ou latine, la danse est une source de plaisir incomparable qui permet de faire travailler le corps en douceur. Vous délaissez, les salles de gym pour les pistes de danse ? Bien vous en prenne car c'est un excellent remède pour garder tonus et vitalité. Que vous bougiez sur des airs d'accordéon, des rythmes sud-américains ou des mélodies orientales, votre corps travaille, se remodèle, se raffermit, se tonifie. Les tensions se relâchent. Les muscles, les articulations et l'appareil cardio-vasculaire sont sollicités en douceur. L'effort est dosé et progressif. Et la danse est l'une des rares activités physiques que l'on peut commencer tard et pratiquer longtemps, sans prédispositions particulières. 

Le tango muscle les jambes : "argentin" ou "de société", le tango intègre une large gamme de figures : pivotées, relatives, déboîtées... voire renversées pour les plus souples ! Il se danse en contact étroit avec le partenaire et demande un important travail de coordination. Les jambes sont très sollicitées. Pratiqué régulièrement, il galbe les mollets et les cuisses de façon spectaculaire. Il tonifie les abdominaux et affine la taille par ses mouvements en diagonale. Enfin, les bras toujours en contraction se musclent peu a peu. Persévérez et comptez un an avant de vous sentir à l'aise, le jeu en vaut la chandelle. Cette danse développe aussi la sensualité. 

La valse améliore le souffle : basée sur un mouvement de rotation du couple, la valse demande un certain équilibre. Musette, elle se danse à petits pas rapides, très pivotés ; viennoise, les pas sont plus amples et les jambes exécutent une succession de flexions extensions avec inclinaison du corps à droite, puis à gauche, toutes deux sont excellentes pour muscler les membres inférieurs, et travailler le souffle. Le rythme y est très soutenu, la valse lente ou valse anglaise, au tempo plus tranquille, est moins physique. Il est facile de doser l'effort et le corps travaille de façon complète. 

Le rock ou la salsa, bon pour le dos et les épaules : un air de salsa et c'est le soleil qui fait son apparition. Sur un rythme plus ou moins rapide, la salsa, aussi bien en solo qu'en couple, se pratique en souplesse, genoux fléchis, dans une suite de déhanchés et de mouvements chaloupés des épaules. Dynamique, elle fait appel a l'ensemble des muscles du corps. jambes, fessiers et abdominaux se tonifient, le dos se redresse, les hanches se délient. Les personnes raides retrouveront une vraie souplesse.

 

LES BIENFAITS DE LA DANSE !!!

 

1° La danse donne un moral d’enfer Quand on bouge de manière intensive et prolongée il y a libération d’endorphines, ces "endorphines naturelles" produites par le corps qui procurent une sensation d’euphorie. Et plus il y aurait de chocs répétés sur la plante des pieds, plus cette libération serait massive ! Il a ainsi été prouvé que les autres activités d’endurance comme le vélo ou le ski de fond, où les chocs plantaires sont moindres, ne provoquent pas autant d’effet. Alors, pour que votre moral grimpe en flèche, choisissez un stage intensif de country plutôt qu’une séance de natation !

2° Elle fait fondre les bourrelets ; vous pensez que rien ne vaut un bon sauna pour éliminer les toxines ? Vous avez tout faux. Les études prouvent que le mieux pour évacuer l’urée et l’acide lactique, c’est encore un effort soutenu. "Country" pour tous ! Ce n’est pas tout ! Le principal problème des candidats à l’amincissement, c’est que une fois stockée dans les cellules de réserve (les adipocytes), la graisse n’en sort pas facilement. Or, la danse comme toute activité physique d’endurance, la rend plus sensible aux ordres de déstockage donnés par l’organisme. "Les muscles sont d’autant plus aptes à la brûler que l’activité est régulière et prolongée", souligne Martine Duchemin, kinésithérapeute, coauteur du Nouveau Guide du bien maigrir (éditions Odile Jacob). Moralité, s’adonner plusieurs fois par semaine à la danse permet de perdre du poids… et de ne pas en prendre. En piste !

3° La danse donne une peau de bébé ! Saviez-vous que pratiquer la danse peut contribuer à régler vos problèmes cutanés ? En réalité, c’est grâce à sa capacité à évacuer les tensions. "On sait en effet aujourd’hui que les cellules de la peau fabriquent les mêmes neuromédiateurs que le cerveau. On en a recensé une trentaine en commun, explique le docteur Danièle Pomeyrey, dermatologue et psychiatre, auteur de La Peau et ses Etats d’âme (éditions Hachette Littératures). En cas de stress, les neurones du cerveau se dérèglent et transmettent de mauvaises informations jusque dans les cellules du derme et de l’épiderme. Celles-ci se mettent alors à travailler davantage pour tenter de rétablir la situation. Cela entraîne des états inflammatoires fréquemment observés : eczéma, urticaire, acné, dermite séborrhéique…" Si l’on danse régulièrement, activité anti-stress par excellence, on peut limiter, voire éviter, ces désagréments. 

4° La danse nous met du "boum" au cœur. Quand on danse, les mouvements répétés des membres inférieurs activent la circulation. Résultat : "on irrigue un nombre de vaisseaux plus important, notre organisme est alors comme un jardin où tout pousse mieux parce qu’on l’arrose bien" ! explique le docteur Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport. On a calculé que les petits capillaires passaient de 585 par millimètre carré de tissu chez une personne sédentaire à 820 par millimètre carré chez un sportif ! La dilatation des vaisseaux sanguins permet aussi d’abaisser la tension artérielle. Et toutes les statistiques le confirment, le taux de mauvais cholestérol qui encombre parfois nos artères diminue nettement, alors que celui du "bon" remonte. Certains cardiologues seraient bien inspirés de prescrire quelques séances de rock ou de salsa à leurs patients les plus motivés…

5° La danse peut faire office de psychanalyse Selon France Schott-Bilmann, psychanalyste et danse-thérapeute, auteur du Besoin de danser (éditions Odile Jacob), "la danse est comparable à une psychanalyse en ce sens qu’elle réveille dans le corps des traces inconscientes... Sa convivialité, son caractère allègre semblent étrangers à priori à l’expérience de la psychanalyse qui évoque au contraire un processus lent, pénible, coûteux, conduisant à exhumer des souvenirs douloureux. Pourtant le parcours proposé au danseur n’est pas aussi éloigné qu’on pourrait le penser de celui qu’effectue le sujet en cure psychanalytique. Mais le "traitement" par la danse est joyeux, festif, gratuit ou presque." En somme, le divan est dans la rue ! Tant mieux.

Conclusion : Prendre des cours, c’est bon pour la santé. Apprendre une technique, capter des rythmes, c’est un plaisir, mais c’est aussi du travail et, comme dans tout travail, il est gratifiant de progresser. Et puis en s’inscrivant à un cours, on fait quelque chose pour soi, on prend la décision d’évoluer, d’intégrer des connaissances nouvelles dans un cadre ludique. C’est pour cela que les bénéfices vont bien au-delà d’une meilleure forme physique. L’autre intérêt, c’est que dans un cours, on se touche, il y a quelque chose de magique dans l’espace qui se crée entre les danseurs, c’est vivant, il y a des connexions, des résistances. C’est quand même plus enrichissant que de pédaler tout seul sur un vélo dans une salle, avec des écouteurs ! Prenons la salsa : quelle libération ! Et une libération légitimée ! A l’opposé de l’éducation occidentale, vous avez la permission de faire comme à Cuba ou à Porto Rico, de bouger vos hanches sensuellement, d’avoir une nouvelle complicité avec votre corps. La démarche de transgression est la même pour la danse orientale. Les hommes s’y mettent de plus en plus. D’abord parce qu’ils sont ravis, dans les danses en couple, d’avoir enfin la permission-et même le devoir-de diriger une femme (alors qu’elles sont parfois réticentes pour se laisser guider, bien qu’il ne s’agisse en aucun cas d’une soumission) ! Ils se laissaient moins facilement aller que leurs cavalières, peut-être plus habituées à s’occuper sans complexe de leur corps. Mais aujourd’hui il semble évident que de "vrais" hommes comme Antonio Banderas et son tango super sexy de "Dance with Me", ou Richard Gere dans "Shall We Dance ?" avec Jennifer Lopez, les ont décomplexés !

Faire de la danse, c’est en quelque sorte allier son esprit au corps pour se faire plaisir. C’est un sport permettant de se relaxer, de s’extérioriser et de retrouver la forme. Tout en étant un sport et un divertissement, la danse est utile dans la vie !!!

Pour tous, faire de la danse permet d’exprimer des sentiments à travers des mouvements, en étant porté par la musique. La danse est un art qui peut être à rapprocher du sport pour son exigence physique. Mais c’est aussi l’expression d’une culture et de valeurs. Danser peut tout aussi bien répondre à une passion que devenir une activité à deux. Dans tous les cas, danser est bon pour le corps et la tête !

Soirées dansantes 

 

​​Le 16 décembre 2017, à partir de 20h30, salle des fêtes à Domagné

 

​Le 20 janvier 2018, à partir de 20h30, salle de ......... à

Rennes

 

Stages de danse

 

Stage de valse, le 01 mars 2018, de 20h30 à 22h00, salle de la grange à Domagné

Concert dansant

 

Ambiance suave et feutrée d’un cabaret des années folles & soirée précédée d’une initiation swing par Thierry, professeur de danse

Salons du mariage

 

L'opportunité de nous rencontrer pour parler de votre projet et envisager une future collaboration (choix de musiques, chorégraphies personnalisées)

Livre d'or

 

Avis et commentaires des membres et élèves, danseurs et danseuses d'Academy Danza

" Academy Danza "

" Thierry "

 

Une passion et des émotions à partager dans un même univers, la danse !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Academy Danza, Cours de danse, Rennes, Particulier à domicile, Rock & Latino, Professeur, Apprendre à danser, Animation, Coach personnel, Swing, Salsa, Bachata, Kizomba, Line dance... Ille-et-Vilaine, Thierry